Site d’informations indépendant, sur les communes des Hautes Vallées des Gaves dans le 65
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
    
     
   
 

Cette nuit, quatre séismes ressentis dans le secteur Lourdes/Argelès

lundi 15 novembre 2010 par Rédaction

Dans la nuit du 14 au 15 novembre 2010, le secteur d’Argelès/Lourdes, a subi une série de 4 séismes en l’espace d’une heure 15 minutes . Ces quatre évènements ont tous été localisés entre Argelès-Gazost et Lourdes (selon le Laboratoire de détection et géophysique) et dans un rayon d’environ 10 km. Leur magnitude varie entre 3,5 et 4,0 (ML). le 14/11/2010 à 23h05 (3.7ML), à 23h13 (4.0), à 23h20 (3.5), et le 15/11/2010 à 0h19 (3.5) en heure légale française.

Ces tremblements de terre ont été largement ressentis par la population sur une quarantaine de kilomètres autour de l’épicentre dans les Hautes-Pyrénées et dans les Pyrénées Atlantiques. Ils auront réveillé de nombreux habitants. De fortes secousses ont pu être perçues dans les premiers 10 kilomètres autour des épicentres. Aucune opération de secours n’a été réalisée par le Codis des Hautes-Pyrénées. Selon les 151 témoignages reçus dans la première heure pour l’ensemble des évènements, les effets ont été faiblement ressentis jusqu’à plus de 40 km (Pau). Dans les 15 premiers kilomètres autour de l’épicentre, le bruit a été assez fort et parfois effrayant (Arras-en-Lavedan), ou semblable à un coup de tonnerre plus ou moins lointain (Lourdes).

L’intensité maximale à l’épicentre est probablement équivalente à IV-V (secousse largement ressentie à forte secousse).

La chaîne des Pyrénées est le résultat de la collision entre la plaque Ibérie et la plaque Eurasie. Cette crise se situe à proximité de la faille nord-pyrénéenne (FNP). C’est dans cette zone, entre la FNP et le
chevauchement frontal nord pyrénéen que la sismicité observée depuis 50 ans est la plus forte, bien que de magnitude modérée.

Les citoyens sont invités à témoigner sur www.franceseisme.fr sur la série complète des séismes ressentis et non seulement sur un seul évènement listé.