Site d’informations indépendant, sur les communes des Hautes Vallées des Gaves dans le 65
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
 
 

Elections départementale : le binôme Béhague-Boileau (Entente Républicaine) en campagne

dimanche 8 mars 2015 par Rédaction

En vue des prochaines élections départementales, Jacques Béhague, Laurence Boileau, Véronique Borde Blanché et Georges Sanyou sont allés à la rencontre des électeurs.

« Les sujets abordés ont été nombreux concernant des préoccupations locales, départementales ou nationales. Les habitants de nos vallées souhaitent des élus de proximité capables de défendre l’intérêt général face au désengagement de l’Etat et à sa méconnaissance des problématiques de nos territoires ruraux de montagne.

Soutenue par de nombreux élus de la majorité départementale socialo radicale, la politique nationale et sa gestion désastreuse engendre un mécontentement grandissant.

Beaucoup s’interroge sur la présence de Madame Chantal Robin-Rodrigo qui a abandonné son canton de Tarbes pour venir dans une vallée qu’elle a voulu détruire, par ses choix politiques, en soutenant le projet de la TCP, condamnant ainsi nos deux forces économiques majeures que sont le Tourisme et l’Agriculture.

Le dossier de la TCP, loin d’être enterré, est réactivé par des réunions transfrontalières en Espagne et en France. « 300 trains de camions par jour, les élus disent non ! » Depuis 2003, ces panneaux sont encore en place dans nos petits villages. Prendriez-vous vraiment le risque de le voir aboutir si vous portez à la tête de notre canton une candidate qui inévitablement vous dira qu’aujourd’hui elle a changé d’avis ?!

N’oublions pas non plus l’Hôpital de Lourdes : en se retranchant derrière une gestion comptable, elle soutenait sa fermeture pour centraliser un pôle médical sur Lanne ou Tarbes, avec les conséquences que cela entraînerait sur cette médecine de proximité si difficile à maintenir dans nos zones de montagne.

Curieusement ces deux dossiers importants pour notre territoire n’apparaissent pas dans son journal de campagne…

Le constat est clair et sans appel : la politique politicienne n’intéresse plus.

Contrairement à certains binômes, notre priorité n’est en aucun cas la présidence de la future Assemblée Départementale mais bien la protection et le développement de ce nouveau territoire de la Vallée des Gaves. »