Site d’informations indépendant, sur les communes des Hautes Vallées des Gaves dans le 65
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
 
 

Crue du gave : communiqué de Noël Pereira, maire de Pierrefitte-Nestalas

mardi 23 octobre 2012 par Rédaction

Après la crue, Noël PEREIRA Maire de Pierrefitte-Nestalas communique :

« Les communes du bassin versant du Gave de Pau, et notamment celle de Pierrefitte-Nestalas, viennent de vivre un week-end fort difficile en raison des crues des gaves de Cauterets et de Luz. Fort heureusement aucun incident humain n’est à déplorer.

Tout d’abord, j’adresse un message de solidarité à nos habitants, à toutes celles et à tous ceux qui viennent de vivre avec angoisse ces derniers jours. Il a fallu agir dans l’urgence souvent, avec comme objectif majeur la mise en sécurité des personnes et des biens. La proximité de certaines propriétés, de certaines entreprises avec le cours d’eau a provoqué stupeur, craintes et surtout atteinte à leur patrimoine qu’il soit immobilier ou foncier, à leur outil de travail. Je tiens à saluer leur calme dont ils ont fait preuve de jour comme de nuit, et leur compréhension. La commune et les membres du conseil municipal restent à leur écoute pour la période administrative qui va s’ouvrir maintenant.

Je veux témoigner aussi de la présence rassurante et professionnelle à nos côtés durant cette période de l’ensemble des intervenants publics et privés : élus municipaux, services techniques et administratifs municipaux, sapeurs-pompiers, gendarmerie, service des routes du Conseil Général, services de l’Etat (DDT, protection civile, préfecture et sous-préfecture,…), Syndicat mixte du Haut-Lavedan, Hôtel de France, entreprise Soarès, pécheurs, voisins et administrés.

J’ai apprécié le contact régulier avec mon collègue maire de Soulom et ses équipes élues et administratives ainsi que les informations données par la cellule de crise constituée en préfecture.

Je remercie les autorités qui se sont manifestées par leur visite amicale Président du Conseil général, Députée, notre Conseiller général, Préfet ; je garde en mémoire les appels téléphoniques de collègues élus du canton, du département comme d’autres de l’extérieur.

Il reste maintenant un travail énorme à faire pour évaluer, nettoyer et réparer. La commune, pour la part qui lui revient, assumera sa part en faisant preuve de solidarité. »