Site d’informations indépendant, sur les communes des Hautes Vallées des Gaves dans le 65
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
 
    
 
  
 

Premier Comité de Pilotage pour la nouvelle compétence « GeMAPI » en vallées des Gaves

vendredi 10 mars 2017 par Rédaction

Depuis le 1er janvier 2017, le Pays de Lourdes et des Vallées des Gaves (PLVG) porte la compétence Gestion des Milieux Aquatiques et Prévention des Inondations, dite « GeMAPI », qu’il met en œuvre à travers divers outils : le Contrat de Rivière Gave de Pau, le plan pluriannuel de gestion des cours d’eau (PPG), le Programme d’Actions de Prévention des Inondations (PAPI) et l’animation du site Natura 2000 « Gaves de Pau et de Cauterets ».

 

Ce mardi soir à Argelès-Gazost, Maryse CARRERE, Présidente du PLVG, a rassemblé les membres des comités de pilotage de ces différents outils pour faire un premier rendu du travail réalisé et présenter le programme d’actions pour l’année en cours. En effet, afin de garantir la cohérence et la complémentarité des interventions menées dans le cadre de la compétence GeMAPI qu’il exerce, le PLVG propose désormais un comité de pilotage unique pour le contrat de rivière, le PPG, le PAPI et Natura 2000, intitulé comité de pilotage « GeMAPI ».

 

Pour cette première réunion, l’assemblée était nombreuse avec près de 80 personnes qui ont répondu à l’invitation de la Présidente.

 

En présence de Jeanine Dubié, députée, de Myriel Porteous, sous-préfète d’Argelès-Gazost Préfère et de la directrice de l’Agence de l’Eau de Pau, il a d’abord été question de la mise en place de la GeMAPI et de l’organisation de ce service au sein du PLVG : 35 agents (dont une vingtaine d’agents de terrain pour l’entretien des cours d’eau) œuvrent pour cette compétence, répartis entre deux sous directions « milieux aquatiques » et « prévention des inondations ». 

 

Parmi les nombreuses actions présentées durant les trois heures de réunion, la problématique de l’impact des mines de Penarroya sur la contamination métallique des sédiments et de l’eau a suscité une inquiétude dans l’assemblée. Un recours sera déposé par les collectivités pour que des mesures compensatoires soient demandées à l’ancien exploitant des mines.

 

A noter également les études naturalistes (loutre d’Europe, habitats piscicoles, habitats d’intérêt communautaire) réalisées dans le cadre de Natura 2000 pour évaluer l’impact des crues sur la biodiversité et dresser de nouvelles bases de gestion environnementale.

 

Afin de mener à bien l’ensemble des travaux prévus dans ce programme d’actions du PAPI, le comité de pilotage a validé le principe d’un avenant pour prolonger de deux ans la durée initiale du PAPI.

 

Enfin, la DDT et la Cellule d’Assistance Technique Zones Humides (CATZH) sont intervenues pour évoquer les zones humides, la règlementation correspondante et l’appui technique qui peut être apporté par la CATZH aux collectivités et privés confrontés à une problématique sur ces milieux.