Site d’informations indépendant, sur les communes des Hautes Vallées des Gaves dans le 65
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
    
     
   
 

Bilan 2014 de la Communauté de brigades d’Argelès-Gazost : baisse de la délinquance générale

jeudi 4 juin 2015 par Rédaction

Devant plusieurs élus (conseillers territoriaux et maires), et les militaires de la Communauté de brigades d’Argelès-Gazost, le chef d’escadron Stéphane Caille, commandant la Compagnie de gendarmerie d’Argelès-Gazost et le lieutenant Jean-Bruno Perchicot, commandant la communauté de brigades d’Argelès-Gazost ont dressé le bilan de l’année écoulée.

Les brigades de gendarmerie d’Argelès-Gazost, Cauterets et Aucun forment la Communauté de Brigades d’Argelès-Gazost, placée sous un commandement unique. Cette entité oeuvre sur l’ensemble des 64 communes qui forment son assiette territoriale. Elle couvre une superficie de 780 km2 (78.000 ha) pour une population d’environ19.300 habitants. La communauté de brigades d’Argelès-Gazost comprend 26 gendarmes (14 à Argelès-Gazost, 4 à Aucun, 8 à Cauterets). Pour leur travail, les gendarmes peuvent compter sur l’appui de référents et de correspondants.

Une satisfaction : la baisse de la délinquance générale

En 2014, la communauté de brigades de gendarmerie d’Argelès-Gazost enregistre une baisse de la délinquance générale. Durant cette année-là, les interventions des militaires de cette communauté de brigades représentent environ 45 000 heures de travail, dont 30 000 heures sont dédiées principalement à la surveillance externe.

S’agissant des infractions routières, on a constaté une augmentation au niveau de la vitesse et de l’alcoolémie. « C’est un fléau auquel on s’attaque tous les jours », fait remarquer le Lieutenant Perchicot.

Le chef d’escadron Stéphane Caille devait remercier les élus de leur présence. A l’issue de son discours il devait remettre une lettre de félicitations à deux gendarmes. (AUDIO)