Site d’informations indépendant, sur les communes des Hautes Vallées des Gaves dans le 65
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
    
     
   
 

Lau-Balagnas : Inauguration de Lau Folie’s, le complexe sportif du Sailhet

dimanche 22 juin 2014 par Rédaction

DIAPORAMA

Reportage photos complet de Philippe Decotte : cliquez

Dévasté le 18 juin 2013 par la crue du gave, le complexe sportif du Sailhet et son complexe nautique Lau Folie’s vont rouvrir. Une véritable gageure, un authentique exploit à mettre au crédit des élus, des entreprises, des collectivités et des entreprises. Cela valait bien la venue d’un ministre pour l’inauguration. C’est Thierry Braillard, secrétaire d’Etat aux Sports, qui a été dépêché par Manuel Valls, le Premier ministre. Le 26 juin, le public (il y a l’été jusqu’à 1500 personnes par jour) découvrira un complexe totalement relooké avec un nouveau sol pour les bassins, la création de jeux ludiques, l’accessibilité des bassins aux personnes à mobilité réduite. Maryse Carrère, présidente du Symihl et Alain Laguerre, directeur de Lau Folie’s, ont rappelé les obstacles qu’il a fallu surmonter et décrit ce complexe qualifié d’exemplaire par le secrétaire d’Etat aux Sports. Il y avait beaucoup de monde pour cette inauguration et écouter les discours.

Le discours de Maryse Carrère,
présidente du Syndicat Mixte du Haut Lavedan

Monsieur le Ministre,

Mme la Députée

Monsieur le Sénateur

Monsieur le Président du Conseil Général

Mme la Conseillère Régionale,

Mesdames et messieurs les Conseillers généraux Mesdames et messieurs les Elus,

Chers amis,

Il y a presque 40 ans, sur ce site magnifique au pied de nos sommets, 5 communes se sont unies pour créer le Complexe sportif du Sailhet. Leur volonté assez avant-gardiste pour l’époque était double :

- Tout d’abord offrir un véritable service public aux usagers et aux enfants des écoles, du Lycée et des Collèges.

- Mais aussi renforcer l’attractivité du territoire en créant un outil touristique.

Je ne pouvais pas commencer ce discours sans rendre hommage à tous ces élus qui se sont pleinement engagés dans cette aventure avec un esprit visionnaire puisque 40 ans après notre belle piscine accueille chaque année près de 50 000 personnes.

Je crois qu’ils seraient tous heureux et fiers de voir que leur travail n’a pas été vain et qu’au fil des ans, les conseils municipaux successifs ont conservé la volonté de préserver cet outil indispensable.

En 2005, lors de la création du Syndicat Mixte du Haut Lavedan présidé alors par Georges Azavant, notre conseiller général, c’est l’ensemble des 23 communes du canton et la Communauté de communes de la Vallée d’Argelès qui ont accepté d’assumer pleinement le fonctionnement de ce complexe sportif, et on sait combien il n’était pas facile de s’engager financièrement dans un équipement par nature déficitaire.

Merci à tous ceux qui ont permis cet effort qui nous a offert de nouvelles perspectives.

Au fil des années, nous avons maintenu en état cette piscine mais la nécessité d’une rénovation totale s’est vite fait sentir.

L’outil était vieillissant, plus adapté aux besoins et la mise aux normes devenait indispensable.

Pour cela nous avons travaillé à grand renfort d’études diverses et variées sur l’avenir du site, et nous avions bien avancé sur le projet de rénovation/modernisation en recrutant un maitre d’oeuvre en janvier 2013. Nous visions un commencement des travaux en 2015 juste le temps nécessaire pour finaliser le projet et rechercher des financements.

Et puis le 18 juin 2013 est venu bouleverser nos plans. Il a fallu très vite tout remettre en question et réagir. Le gave de Pau capricieux ayant décidé subitement de changer son lit sur la plaine d’Adast nous a obligés à changer de stratégie. Lorsque nous avons découvert après 3 jours l’ampleur des dégâts, je vous avoue Monsieur le Ministre que nous avons eu l’envie de baisser les bras. Et puis le samedi 22 juin lorsque nous avons vu arriver une armada de camions rouges, une quarantaine de pompiers qui en en une journée ont réussi à tout nettoyer, le moral est revenu et l’envie de reconstruire aussi. Tous ces pompiers ainsi que la protection civile venue de France entière pour nous aider nous ont, non seulement rendu la piscine propre, mais aussi donné cet élan pour ré-envisager l’avenir...

Dans la semaine qui suivait, les Elus du Symihl se sont réunis sur le site avec notre maitre d’ouvrage. Nous avions le choix de redémarrer l’outil en quelques mois en réparant les dégâts ou bien passer à la vitesse supérieure en engageant à marche forcée la première tranche de la rénovation/modernisation. Il y avait cependant une condition, celle de réaliser les travaux en moins d’un an car notre syndicat n’aurait pas supporté financièrement de passer un été de plus fermé au public.

Aussi je tenais à saluer tous les Elus du Symihl et notamment les membres du bureau pour leur volonté et leur courage dans une prise de décision quasi immédiate et unanime de partir sur la rénovation/modernisation. Nous savions que le défi technique et financier serait difficile à relever, pourtant personne n’a hésité une seule seconde.

Et nous voilà partis dans cette aventure. Je tiens à féliciter et remercier le bureau d’études SETES qui a su rapidement rebondir et proposer un projet cohérent et financièrement adapté à nos capacités. J’adresse un salut particulier à M. Houerie qui avait bien avancé sur le dossier avant la crue. M. Sanchez, vous n’avez pas hésité à mettre les moyens de votre bureau en renforçant l’équipe. Je vous ai mené quelque peu la vie dure en étant insistante, pressante, parfois à la limite du harcèlement mais vous avez mis un point d’honneur à répondre à la demande. Je remercie particulièrement Cyril qui a pris le relais de M. Houerie et qui a suivi de près les travaux. Vous avez fait le maximum pour livrer ce chantier dans les délais que nous vous avions fixés même si il reste encore quelques menus travaux sur le bassin intérieur.

Alors bien sûr un chantier important de près de 2,5M d’€ n’est possible que si il y a des hommes qui pilotent. Mais il faut aussi des hommes qui creusent, désamiantent, terrassent, maçonnent, changent les canalisations, la chaudière, les filtres, le système de ventilation, des hommes, qui changent un toit, les menuiseries, posent de nouveaux jeux, coulent de la résine et du béton....

A vous tous, les ouvriers des entreprises qui sans relâche, depuis 6 mois, travaillent, je vous dis un grand MERCI I

Merci pour ce que vous avez fait ici, merci pour avoir redonné à notre population locale sa piscine, à nos scolaires un lieu d’apprentissage de la natation. à nos touristes leur espace de détente et de loisir, à nos petits une nouvel espace de jeux.

Vous avez fait ça avec vos mains mais aussi avec votre cœur car vous êtes beaucoup à vivre ici et c’est pour moi une grande satisfaction que d’avoir pu associer des entreprises valléennes à ce chantier de reconstruction. Que vous travailliez chez Pratdessus, chez Vignes, chez Bégaries, chez Bobion Joanin ou chez Amson, soyez fiers de ce que vous avez fait. Le résultat est magnifique.

Tout comme à M. Sanchez et à Cyril, je vous ai mis un peu la pression, Francis, Didier, Christophe et ce, jusqu’à la fin ou je vous ai dit "le 21 on inaugure, et en plus avec un ministre, vous n’avez pas le choix, il faut finir."

Sachez qu’aujourd’hui on est tous fiers de vous, du savoir faire de vos ouvriers et de votre engagement dans ce chantier.

Ces travaux nous les avons lancés « à l’aveugle » sans savoir si financièrement nous serions aidés mais malgré tout avec l’espoir que l’on ne nous laisserait pas tomber... nous avons pu compter sur nos partenaires fidèles.

Merci donc au Conseil Régional pour son effort conséquent et l’engagement de l’assemblée autour de son président Martin Malvy dès les premiers jours qui ont suivi la catastrophe. Vous nous avez donné le courage de relever la tête.

Merci au Conseil Général, partenaire indispensable et fidèle lorsqu’il s’agit de créer des outils renforçant l’attractivité de nos territoires. Vous me permettrez d’adresser un merci particulier à Michel Pélieu auquel j’associe François Fortassin. Je suis depuis près de 20 ans une formation particulière à leurs cotés. Auprès du président Fortassin, cette formation m’a donné l’envie de m’engager dans la vie publique, au service des autres. Merci Président de m’avoir enseigné vos valeurs.

Auprès du président Pélieu, la formation quotidienne m’a donné l’envie de créer, de construire, d’entreprendre toujours avec réalisme et pragmatisme. Comment ne pas tirer des leçons et ne pas apprendre à ses cotés, lui qui a tant fait, avec tant d’énergie et de passion...

Je remercierai aussi Jeanine, notre députée pour son amitié sans faille, au-delà du soutien apporté sur ce dossier, son accompagnement moral quasi quotidien m’a permis de passer une année 2013 au vu des difficultés, un peu plus apaisée. Nous avons vécu cette crue côte à côte. Je sais, Jeanine, quelle a été ta force de conviction sur des décisions difficiles à des moments cruciaux.

Monsieur le Ministre, Cher Thierry, vous me permettrez de remercier aussi personnellement et au nom de tous les élus du canton les services de l’Etat au travers de M. le Préfet et M. le sous préfet. Messieurs, votre aide sur tous les fronts, à tout moment a été précieuse. Nous avons tous avancé ensemble face aux difficultés et vous avez facilité, accéléré les procédures et les démarches administratives pour que l’on cicatrise nos plaies le plus rapidement possible. Merci encore à vous.

Monsieur le Ministre, Cher Thierry, je suis particulièrement touchée que vous soyez à nos côtés pour cette journée si particulière. Votre présence ici un an presque jour pour jour après la crue est un symbole fort. Vous pourrez constater de la force de résilience des Haut-Pyrénéens. Merci encore d’avoir accepté d’inaugurer cet équipement sportif et touristique. Vous aussi , vous êtes un élu local. Vous avez été très engagé au service de votre belle ville de Lyon. Vous connaissez les difficultés mais aussi la belle aventure de l’engagement public. Et puis je sais, comme j’ai la chance de vous connaitre que nous partageons les mêmes valeurs. Vous serez toujours le bienvenu ici dans cette terre de rugby même si votre préférence est peut être un peu plus du côté du ballon rond...

Vous savez aussi que l’engagement des élus ne serait si total et entier s’ils n’étaient pas entourés par des collaborateurs aussi dévoués qu’efficaces.

J’ai la chance d’être entourée par des collaborateurs exceptionnels. Je les appelle mes « pépites ». Ils sont tellement discrets et modestes qu’ils n’aiment pas trop que je parle d’eux mais le Symihl ne serait qu’une coquille vide s’ils n’étaient pas là. En premier, Frédéric Hamon, notre DGS qui depuis 1 an ne ménage ni sa peine ni son temps ni son énergie. Il est présent, discret, efficace, et jamais de mauvaise humeur...Merci Fred pour tout ce que tu fais.

Et puis sur ce site, il y a Alain, notre directeur. Il est presque là nuit et jour...lorsque nous l’avons recruté, nous n’imaginions pas combien il s’investirait sur cet outil qu’il a fait sien. Alain c’est de l’énergie ( il en déborde..) c’est des compétences, de l’envie et du courage. Merci Alain pour tous ces mois passés sur ce chantier. Maintenant tu as un nouveau Bébé et je sais que tu en prendras soin . Tu pourras compter sur Fabrice, Mathieu, Florent et Philippe qui ont tant travaillé ces derniers jours pour qu’aujourd’hui la piscine soit présentable... je remercie aussi tous les garçons de la Brigade Verte qui ont réalisé cette belle terrasse, et je remercie aussi Laure, notre petite décoratrice du Symihl qui n’a pas non plus ménagé ni son temps ni sa peine.

Pour conclure enfin, je vous souhaite à tous de profiter de cette belle journée pour notre canton. Il reste beaucoup de choses à faire mais aujourd’hui on va oublier un peu les autres chantiers et on va profiter de ce qui a été fait ici.

Nous aurons contribué à maintenir un service public qui nous tient à cœur alors bon vent au complexe sportif du Sailhet, il est reparti pour 30 ans au moins. Merci à tous ceux qui le feront vivre et qui profiteront de ce bel espace rénové.

Avant de vous laisser la parole, je souhaiterai remettre un petit cadeau à Monsieur le Ministre.

Tout d’abord, je dois vous confier qu’il est supporter du LOU bien sûr, et qu’il n’a jamais manqué une occasion de comparer son équipe avec le TPR... quitte même à faire quelquefois des paris avec nous, voire nous narguer un peu en disant que le loup mangerait l’ours. Alors pour le prochain match du LOU, je vous lance le pari de porter une tenue un peu spéciale...

Merci

Viviane Artigalas, vice-présidente du Conseil régional

AUDIO

Michel Pélieu, président du conseil général

AUDIO

Jeanine Dubié, députée

AUDIO

François Fortassin, sénateur

AUDIO

Thierry Braillard, secrétaire d’Etat aux Sports

AUDIO