Site d’informations indépendant, sur les communes des Hautes Vallées des Gaves dans le 65
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Le Festival d’altitude Jazz à Luz se prépare dès ce week-end

mardi 4 février 2014 par Rédaction

L’association JAZZ PYR saisit l’occasion de son assemblée générale pour nous offrir un concert samedi soir tout en annonçant que la 24ème édition du festival d’Altitude JAZZ A LUZ se déroulera du vendredi 11 au lundi 14 juillet 2014. http://www.pyrenees-pireneus.com/Tourisme/Animations-Fetes/2014-Ete/2014-07-00-Jazz-Luz-Plaquette-presentation.pdf

L’Assemblée Générale de l’association JAZZ PYR’ se tiendra ce samedi 8 février 2014 à 17h30 à la Maison du Parc National et de la Vallée de Luz-Saint-Sauveur.

Comme chaque année, l’équipe du festival d’Altitude Jazz à Luz présentera les rapports moral et financier de l’association pour l’année 2013, les projets et le visuel 2014 et terminera par l’élection du Conseil d’Administration.

Ce rendez-vous sera suivi d’un apéritif et à 19h00 d’un concert du duo Didier Dulieux (accordéon) et Laurent Guitton (tuba), proposé par la Maison du Parc National et de la Vallée de Luz.

 

Samedi soir, concert gratuit à Luz

Le week-end prochain est celui de la course de ski alpinisme « Altitoy » mais aussi l’assemblée générale de « Jazz à Luz » avec la présentation du programme 2014. Une occasion de faire la fête, ce qu’a fort bien compris la Maison du Parc National et de la Vallée de Luz.

Nous aurons donc le duo Didier Dulieux (Accordéon) et Laurent Guitton (Tuba) Samedi 8 février 2014 à 19h00 à la Maison du Parc national et de la Vallée. Et l’entrée sera libre.

Créé en 2004, ce duo explore, à partir de compositions originales saupoudrées de jazz ou de musique du monde, le mélange inhabituel des sonorités de ces deux instruments.

Bousculant les rôles dévolus à l’accordéon ou au tuba, ils explorent un univers tour à tour sombre, tumultueux ou burlesque.

On est parfois suspendu à un souffle, parfois submergé par les sons et les harmonies d’une musique évoquant sans cesse l’image. Les paysages défilent au gré d’univers musicaux variés ou chaque séquence fait oublier la précédente.